https://d33wubrfki0l68.cloudfront.net/a544bd51423fe04d60102ae6c5ba8917255b51c4/1c5bf/images/avatar.jpg

Mon voyage vers l'artisanat du code en amélioration continue.

Démarrer avec Kotlin

J’ai remarqué que peu de développeurs savaient bootstrap un nouveau projet. La preuve en est pour Kotlin, où j’ai dû demander à plusieurs développeurs avant d’obtenir l’aide de Cédric pour régler une broutille. Vu que j’aime faire des petits ateliers de code et également en animer, des katas par exemple, je me suis dit que ce serait pratique d’avoir un guide de démarrage rapide, avec l’essentiel pour m’en rappeler ou pour le donner aux participants d’un atelier.

L’inspiration d’une douche

Je dois confesser un péché écologique. Je ne possède pas une ferme de minage bitcoin dans mon garage, ni ne vais acheter ma baguette de pain en SUV, mais je prends de longues douches bien chaudes. À tel point que j’ai déjà entendu ma mère se demander ce que je faisais sous la douche lorsque j’habitais sous son toit. Et faire quelques suppositions sur ce que peut faire un adolescent lors d’un moment solitaire.

Questions ouvertes et curiosité enfantine

Ce week-end, j’ai quitté le béton parisien dans la quête de trouver de la nature et de grands espaces. En prenant le métro, je me suis assis en face d’une petite fille probablement âgée de 4 ans accompagnée de son papa. Elle l’assiégeait de questions : Papa, dis-moi Pourquoi ça sonne ? C’est pour prévenir les gens que la porte va se fermer. Ahhhh. […] Et là, pourquoi le métro il va tout doucement ?

Et si on arrêtait les revues de code ?

Qu-Quoi ?! On arrêterait de contrôler la qualité ? « Hérétique, au bûcher ! » s’exclameraient certains paladins de la relecture de code. Et si, au lieu de contrôler la qualité en fin de chaîne, on co-créait cette qualité tout au long de la conception ? Oui, je fais allusion au pair programming. Mais avant d’en parler, plongeons-nous dans une histoire. Une histoire que j’ai déjà vécu et que vous avez probablement aussi vécu.

Clean Architecture - Et si on passait à côté ?

Je vois de plus en plus la Clean Architecture comme le SCRUM. Quelque chose qui est souvent mal appliqué et mal compris. Quelque chose dont on oublie ou met de côté la philosophie, l’essence même. Quelque chose qu’on utilise parce que c’est à la mode. J’observe un nombre grandissant de discussions autour de la Clean Architecture. C’est davantage présent dans les projets, dans les souhaits, dans les échanges, dans les publications.

Mob-Programming - Assigner des rôles et les faire tourner

Plus tôt dans le mois, on a eu un loupé sur un Mob-Programming : une faible dynamique plombait le début. Le format trop libre freinait le groupe. On a rattrapé le coup en faisant tourner des binômes. J’ai pris conscience de l’intérêt d’assigner des rôles et de les faire tourner au sein du groupe pour maximiser les bénéfices du Mob-Programming. C’était lors d’un beCom début octobre - un événement à benext qui regroupe toute une communauté sur l’après-midi.

Le récit de mes aventures se déplace

Je me suis toujours dit que la plateforme Medium serait mon MVP de blog. J’ai pu me lancer dans l’écriture, apprendre, essayer. Aujourd’hui, je franchis une nouvelle étape avec la création de mon propre blog. Le début de nouvelles aventures. Medium était un bon moyen de commencer à écrire sans me soucier du support. Je me connais, j’aurais probablement passé beaucoup (trop) de temps à comparer des solutions, les tester, comprendre les rouages, personnaliser, etc.

Soyez flemmard, écrivez des scripts

Avoir la flemme, ça a aussi du bon. Et quand on est développeur, on peut s’en servir. On a une arme redoutable : la capacité de créer des programmes. On peut facilement automatiser une tâche. C’était mon cas récemment. Je devais mettre à jour un référentiel dans l’application. On m’a expliqué la procédure habituelle (récupérer un gros fichier de données puis faire une multitude de modifications manuelles), et ça ne me donnait pas terriblement envie.

Pair Programming ritualisé

Au printemps, alors que les arbres commençaient à fleurir, j’ai eu l’idée de ritualiser un créneau de pair programming. J’aime beaucoup cette pratique. À mon sens, le pair programming apporte beaucoup de bonnes choses. Peu importe le niveau des personnes, ou même leur écart de niveau, ce qui en émerge est très intéressant. Les discussions, le code collectif, l’exploration, l’apprentissage, etc. C’est quelque chose que j’utilise régulièrement avec mon binôme. Sur la demande de l’un ou de l’autre.

Profiter de chaque occasion pour améliorer le code legacy

Vivre avec une grande codebase legacy n’est pas agréable. Les changements sont longs, les bugs se cumulent, la compréhension se perd. Cependant, rien ne nous oblige à subir ces inconvénients éternellement. On peut agir, à tout moment, et dès maintenant. Il n’y a pas besoin de se lancer dans un grand chantier pour cela, ni de prévoir un plan pour aller sur la Lune. On peut faire du refactoring par petites étapes et le faire régulièrement.